Personne ne te déteste.
En réalité, les gens se détestent eux-mêmes.

La violence dont ils font preuve à ton égard n’est rien comparée à celle qu’ils se font.

Mais peu ont le courage de regarder en face le fait qu’ils ont un sérieux problème avec eux-mêmes.
Alors, il sera toujours plus facile de s’en prendre à toi.

Et toi, qui a si vite fait de répondre à la violence par la violence, réfléchis à ça :
Si tu n’étais pas déchiré à l’intérieur, aurais-tu vraiment besoin de détester à ton tour ?

Ce n’est pas la faute de cette figure-là si quelque chose cloche.
Ce n’est la faute de personne si tu ne trouves pas le soleil au beau milieu de la nuit.
Ce n’est même pas la faute de la nuit…

Ni la tienne.

Si tu ne trouves pas le soleil, c’est peut-être que tu es du mauvais côté de la planète.

Reviens sur tes pas et laisse tes pieds fatigués de chercher, se reposer un peu.

Le bonheur est un choix. Pas une récompense.

Lâche prise.

Stéphane Lamur  

D'autres articles qui pourraient bien t'intéresser: