A la base de la découverte de la physique quantique, l’expérience des fentes d’Young, réalisée au dix-neuvième siècle et approfondie par la suite, est très intéressante.

Réalisée dans le but de comprendre la nature ondulatoire de la lumière, elle a surpris les chercheurs lorsqu’ils ont tenté de comprendre le rôle même de l’observateur dans cette expérience : les particules élémentaires (dans cette expérience les photons) utilisées semblent se comporter différemment selon si elles sont observées ou pas.

Bien évidemment, il a été naturellement exclu que la matière, quelle soit onde ou particule, avait sa propre “intelligence”, pour rentrer dans le monde fabuleux des probabilités de la physique quantique.

Il n’y a pas d’objets matériels au sens où on l’entend et où ils apparaissent à notre échelle macroscopique : des choses indépendantes du milieu qui les entoure.
Robert Paris

Une révolution à l’époque, qui a abouti sur de nouvelles conceptions sur la dualité espace et temps, sur la matière/lumière par rapport au vide et sur la relation particulière ordre et chaos (voir l’explication exacte sur Wikipédia)

Pour éviter le mal de tête, je vous propose de regarder tout ça de plus près, dans cette courte vidéo pédagogique très bien expliquée :

D'autres articles qui pourraient bien t'intéresser: