J’avais 9 ans.

C’était mon premier jour de CM1, dans une nouvelle école, celle d’un petit village où nous venions d’emménager.

Intimidé, anxieux et totalement tétanisé par le fait de me retrouver pour la première fois dans une nouvelle classe où je ne connaissais personne.

À peine le temps de prendre mes marques, première dictée.

Je n’étais pas très fort en orthographe, mais ce jour-là, j’ai battu tous les records. J’ai réussi le formidable exploit de faire plus de fautes qu’il y avait de mots dans cette dictée.

Malheureusement pour moi, la réaction de la maîtresse n’a pas été des plus pédagogiques qui soit.

Premier jour d’école et directement catalogué en tant que “bête” devant tous les autres élèves, qui n’en demandaient pas tant pour avoir le droit de se moquer du nouveau venu.

Tout le monde sait qu’il n’est pas facile de s’intégrer dans un village lorsqu’on vient de la ville. Mais là, ça allait un peu plus loin que ça. Ça devenait presque un règlement de compte.

Cette année-là, je l’ai passé au fond de la classe en n’ayant quasiment parlé à personne.

Seule bouée de secours, ma maman qui a refusé mon humiliation en règle et qui s’est battue pour moi. En allant consulter des médecins, des pédopsychiatres, des orthophonistes et toute la clique, que je me souviens avoir fréquentés pendant de longs mois.

Résultats, j’avais une espèce de maladie non virale. Un handicap pas couramment reconnu à l’époque.

J’étais dyslexique.

Pas bête.

Mais il aura quand même fallu que ma mère me sorte de cet environnement et me réinscrive l’année d’après à mon ancienne école, pour que ma scolarité reprenne son cours normal.

Parce que cette maladie là, n’était qu’une fausse excuse imaginaire pour cette enseignante qui avait de toute façon décidé de ne pas m’aimer.

Aujourd’hui, ce premier jour d’école reste toujours bien ancré dans ma mémoire.

Mais plus pour m’être utile.

Quand je sens qu’il y a quelqu’un ou quelque chose qui ne m’accepte pas, je me souviens que la pire chose que je puisse faire, c’est paniquer.

C’est donner du grain à moudre à ce quelqu’un ou ce quelque chose.

Parce que, même si je n’ai plus jamais eu à prouver que je n’étais pas bête, des quelqu’uns ou des quelque chose qui ne m’ont pas accepté, il y en a un bon paquet à s’être manifestés dans ma vie, par la suite.
Et ça arrive encore. Parfois par des voies si vicieuses, assez pour arriver à me déstabiliser du haut de mon cocotier…

Est-ce que je changerais ce jour-là si j’avais une baguette magique ?

Bien sûr que non.

C’est sur ce genre d’incident que je me suis forgé. Même si ça peut sembler qu’un problème d’enfant.

Et c’est ça le plus important : avec 30 ans de recul, la journée la plus humiliante de ma vie peut sembler bien insignifiante aujourd’hui.

Le pouvoir du temps, c’est d’arriver à te faire sourire du pire truc que t’as jamais vécu.

Mais en réalité, personne n’a à attendre 30 ou 40 ans avant de relativiser sur des événements qui peuvent sembler dramatiques sur le coup.

On peut choisir de relativiser immédiatement.

Et laisser couler la vie telle qu’elle doit se dérouler.

Ça peut sembler complètement fou parce que contraire à tout ce qui nous a été enseigné.
Mais rien de ce qui nous a été enseigné ne nous a apporté la paix.

Les pires choses ne nous arrivent pas parce que nous sommes mauvais. Ou par la faute de quelqu’un.

Peut-être même pas par hasard…

Les pires choses pourraient bien être celles qui nous arrivent de mieux, vu sous un certain angle.

Mais pas celui de la panique, de la rancune, de la colère ou de la peur.

Celui de l’acceptation.

Accepter, c’est se libérer.

Et personne d’autre que toi n’a le pouvoir de te libérer de ta belle prison.

Stéphane Lamur  

D'autres articles qui pourraient bien t'intéresser:

OBTENIR UN RENDEZ-VOUS PRIVÉ :

 

À quelle adresse mail faut-il envoyer ça ?

Merci de ta confiance ! Tu dois maintenant ouvrir ta boite mail et cliquer sur le lien dans le mail que tu viens de recevoir pour valider ta demande...

SAUVE TA BOITE MAIL !

Abonne-toi si tu penses qu'elle mérite de recevoir mieux et un peu plus sérieux que de la pub...
EN CADEAU : Télécharge GRATUITEMENT la version complète de mon livre au format numérique : TOUT LE MONDE DEVRAIT POUVOIR RÉALISER UN MIRACLE

Merci de ta confiance. Consulte maintenant ta boite mail pour valider ta demande...