Fais une trêve avec l’univers aujourd’hui.

Même si le toit de la maison menace de s’écrouler.

Même si les huissiers menacent de débouler à la porte.

Même si la guerre est sur le point d’éclater.

Laisse-lui, aujourd’hui, une chance sincère de ne pas t’emmerder juste pour une fois.

Dis-toi que tout se passera bien pour toi aujourd’hui.

Que ta voiture démarrera sans problèmes et que tu ne seras pas retardé dans des bouchons.

Que ta carte bleue ne sera pas refusée et que tu ne devras pas faire un virement express des économies pour le voyage en Grèce pour combler le découvert.

Que le collègue du boulot ne te fera pas chier et que ton chef sera satisfait.

Que ta femme ne partira pas chez le voisin ou que ton mec ne rentrera pas à 3 heures du mat bourré.

Que tu arriveras pour une fois à l’heure à la garderie ou à la crèche.

Et que les gosses seront heureux de manger la boîte d’épinard, la seule chose qui reste au fond du congél. Mieux, que tu n’auras pas besoin de faire les courses aujourd’hui.

Que le petit dernier n’aura pas sa sixième rhino en 3 mois et que tu n’auras pas à prendre rendez-vous chez le toubib à huit heures du soir.

Que ce punk à chien dans le métro n’en veut pas à ton portefeuille, ni ce roumain à ton smartphone.

Qu’il n’y aura pas d’attentats aujourd’hui dans le centre commercial ou au cinéma.

Fais comme si…

Et peut-être que d’ici ce soir, tu te demanderas si, en réalité, c’est l’univers qui a un problème avec toi, ou bien si c’est toi qui a un problème avec l’univers…

Si toutes les armes, les plans, les stratégies et les murs que tu utilises pour te protéger ne servent pas finalement qu’à une seule et folle chose : entretenir ton sentiment de menace.

Car personne n’a besoin de porter une armure s’il n’est pas terrifié à l’intérieur.

Personne n’a besoin de planifier demain s’il a confiance en l’avenir.

Qui a besoin d’imaginer se défendre, s’il n’est pas persuadé d’être attaqué ?

Stéphane Lamur  

D'autres articles qui pourraient bien t'intéresser: