Quand tu en arrives à la pensée positive, il est déjà trop “tard”.

Croire que des pensées positives vont changer ta vie, c’est admettre, donc accorder à ta vie plein de choses négatives.

Et tant que tu croiras au pouvoir de ces choses négatives, elles te cloueront au sol encore bien longtemps.

Celui qui a besoin de changer des choses dans sa vie n’a pas besoin de la pensée positive.

Il a juste besoin de se détacher des pensées négatives.

Il a juste besoin d’arrêter de penser en mode positif/négatif.

Celui qui a besoin de changer des choses dans sa vie a juste besoin d’arrêter de juger tout ce qui passe dans sa vie.

Et par la même occasion, commencer par arrêter de se juger lui-même…

Il a besoin de comprendre que tout ce qui se présente sous ses yeux n’est qu’une projection de son état intérieur.

Les personnes, les événements et les objets, tout est déformé, tout est travesti selon les filtres d’un mental qui préférera toujours inventer des coupables plutôt que d’affronter la véritable cause du problème intérieur.

Les gens qui sortent de chez eux en cherchant une bagarre finissent toujours par en trouver une.

Les gens qui sont terrorisés par la maladie sont toujours ceux qui sont le plus malades.

Les gens qui se réveillent avec l’idée fixe d’éviter les accidents… Devine quoi…

Les gens qui ressentent le besoin de penser positif vont passer la plupart de leur temps à lutter contre les pensées négatives.

Et ont donc déjà perdu contre ces idées négatives.

Le seul remède contre ce problème infernal qui tourne en boucle, c’est une discipline constante pour arrêter de juger quoi que ce soit.

Si rien de ce qui arrive dans nos vies n’est ni bon, ni mauvais, alors, plus rien n’aura le pouvoir de nous rendre malheureux.

Si tout, sans exception, est accepté sans être interprété ni jugé, alors, plus rien n’est négatif.

Et quand plus rien n’est négatif dans nos vies, à cet instant, il ne nous reste plus qu’à redéfinir le sens du positif.

Car quand tout à l’intérieur est positif, la pratique de la pensée positive n’est plus qu’un état naturel, qui ne demande aucun effort.

Acceptons sans juger.

Acceptons-nous nous-mêmes, sans nous juger nous-mêmes.

Personne ne passe sur cette terre sans être trop affecté pour pouvoir faire la part des choses.

Arrête de vouloir comprendre.

Ce n’est pas de la servitude. C’est juste du bon sens, en réalisant que personne n’est objectif en rien, en fin de compte.

Lâche prise.

Stéphane Lamur  

D'autres articles qui pourraient bien t'intéresser: