La douleur et la peur ne sont pas inutiles.

Elles ont pour but de nous faire désirer le fait qu’il est temps de nous réveiller de ce rêve bizarre.

Il n’y a jamais eu à comprendre ou à essayer de le faire.

En définitive, il n’y a qu’un seul choix à faire : celui de décider si nous considérons être un esprit en train de vivre une expérience physique ou bien un corps doué de capacités cérébrales.

Des milliers de gens viennent témoigner de leur NDE chaque jour, pour nous dire que tout ne se finit pas à la mort physique, mais nous préférons balayer ça du revers de la main et nous comporter en animaux tentant de survivre dans un monde hostile.

Nous n’envisageons jamais de nous comporter en tant que spectateurs de passage, en train de vivre en 3D un bon Dvd…

Nous pouvons élaborer des plans, des stratégies, ou même, consulter des voyants pour nous rassurer sur l’avenir.

Mais le fait est incontestable : malgré tous nos efforts, nous ne pourrons jamais contrôler l’avenir.

Alors, pourquoi continuer ces efforts ?

Nous n’avons pas notre mot à dire sur l’intrigue du film. Ni sur les personnages qui vont l’animer.

La seule liberté que nous ayons vraiment, c’est la façon de regarder ce film.

Est-il sympa ? Est-il moche ?

À toi de décider.

Le bonheur est un choix. Pas une obligation.

Il ne s’obtient pas quand on pense qu’il est notre devoir de l’obtenir.

Il s’obtient quand on sait qu’il n’y a plus d’autre choix possible.

Il s’obtient quand on ne désire plus que lui.

Lâche prise.

Tu es exactement comme il faut, là où il faut, quand il faut.

Tout le reste n’est qu’illusion.

Stéphane Lamur  

D'autres articles qui pourraient bien t'intéresser: